Lettre du 21 décembre 1866

1 min
44
lectures
0

D'origine russe, Sophie Rostopchine, dite Comtesse de Ségur, fut la première femme auteur pour enfant. Le succès des Malheurs de Sophie n'a jamais cessé de grandir avec le temps, et l'on ne  [+]

Les Nouettes, 1866, 21 décembre.

Mon cher petit Jacques,

Bientôt je te verrai, car j’arrive jeudi 27, pour dîner chez ton oncle Gaston. J’irai te voir dimanche avec Jeanne. Et le mardi, jour de l’an, je te ferai sortir ; nous aurons à dîner toute la famille ; après déjeuner tu iras avec Jeanne et Honorine faire des emplettes du jour de l’an...

Paul est devenu très gentil ; il est plus gai, plus causant ; il t’aime beaucoup et Françoise aussi ; ils sont enchantés de te voir. J’espère, mon petit chéri, que tu continues à être heureux dans ton collège et à aimer les bons Pères Jésuites. M. Anneau m’écrit qu’il est entré comme précepteur près du petit Louis d’Ar..., âgé de huit ans, qui doit entrer à Vaugirard dans trois ans. Ce petit garçon t’aime beaucoup, d’après ce que lui a dit M. Anneau et d’après les Mémoires d’un âne et les Vacances. Les parents doivent venir en Normandie aux vacances, et M. Anneau t’amènera le petit Louis. Adieu, mon cher petit chéri... Paul est en- chanté de retourner à Livet, le jour de Noël, après la grand’messe et le déjeuner. Je t’embrasse de tout mon cœur.

Grand’mère de Ségur.

0
0