Temps de lecture
1
min
lettre 32LECTURES

Lettre du 15 avril 1868

Paris, lundi, midi 15 avril 1868.

Cher enfant, voici ton gros ballon qui arrivera à temps, j’espère, pour que tu puisses l’essayer. C’est Pierre qui te le porte. Ton oncle Gaston ira à Vaugirard jeudi ; il vous fera une petite instruction, et il te verra après ou avant. Je crois que c’est vers trois heures qu’il vous parlera.
J’irai te chercher pour tes vacances de dix jours. A revoir mercredi, cher petit ; je t’embrasse tendrement.

Grand’mère de Ségur.