Temps de lecture
1
min
lettre 43LECTURES

Lettre du 10 novembre 1869

Les Nouettes, 10 novembre 1869..

Cher petit Jacques chéri, fais-moi donner de tes nouvelles par le facteur ; demande à maman de m’écrire si tu as eu des crises de douleurs hier depuis mon départ, si elles ont été longues et fortes, si tu as bien dormi, et comment tu te trouves ce matin. Je t’embrasse bien tendrement ; je pense à toi et je prie pour toi, cinquante fois par jour ; tu ne quittes pas ma pensée. J’ai oublié, dans le tiroir de ta table, mon porte-monnaie en maroquin rouge ; garde-le-moi jusqu’à demain ; tu y trouveras trois pièces neuves d’un franc que je voulais te donner et que j’ai oubliées. À demain ; je viendrai soit à 11 heures pour déjeuner, soit à 2 heures après déjeuner ; à moins qu’il ne tombe des hallebardes. J’embrasse toute la famille et toi en particulier. Ton oncle t’embrasse.

Grand’mère de Ségur.