Temps de lecture
1
min
poésie 55LECTURES

Sire, de si tost vous amer

Il vous est bien pris en sursault
Le mal d'amours qui si vous blece ;
Ne voulez pas avoir deffault
Pour avoir de prier paresce.
Je ne suis pas d'amer maistresse,
Et nyce on me devroit clamer,
Sire, de si tost vous amer.

Car il m'est vis que dame fault
Contre honneur et contre noblece,
De tost donner ce que tant vault,
Qu'il n'est nulle plus grant richece
Aux desirans, ne tel leesce.
On vous lairoit pou affamer,
Sire, de si tost vous amer.

Et desservir avant vous fault
Les biens d'amours a grant destrece,
Et souffrir le froit et le chault,
Que vous en aiez tel largece;
Bien me tendriez a musarresse,
Vous meismes me devriez blasmer,
Sire, de si tost vous amer.