Temps de lecture
1
min
poésie 57LECTURES

Puis que le terme est passé

Hélas ! doulz loyaulx amis,
En grant desir attendoie
Le terme que m’aviez mis
De retourner, mais ma joye
Tourne en dueil : tout est cassé
Le bon espoir que j’avoye,
Puis que le terme est passé.

Vous m’aviez dit et promis,
Et aussi je l’esperoie,
Que deux moys ou trois demis,
Demourriez en ceste voye,
Dont je me doubt que lassé
Vous soyez que plus vous voye,
Puis que le terme est passé.

Or est de tous poins desmis
Le soulas qu’avoir soloie,
En pensant que ja remis,
Du retour fussiez en voye
De venir; mais effacé
Est mon bien ; car trop m’anoie,
Puis que le terme est passé.