Prenez en gré le don de vostre amant

1 min
115
lectures
0

Christine de Pizan gagna sa vie en écrivant : elle fut la première femme à vivre de sa plume. Son chef-d'œuvre, La Cité des Dames illustres, est une allégorie où différentes figures  [+]

Ce jour de l'an que l'en doit estrener,
Trés chiere dame, entierement vous donne
Mon cuer, mon corps, quanque je puis finer ;
A vo vouloir de tous poins abandonne
Moy, et mes biens vous ottroy, belle et bonne,
Si vous envoy ce petit dyamant,
Prenez en gré le don de vostre amant.

Je vous doy bien tout quanque j'ay donner
Car ou monde n'a nulle autre personne
Qui les me peüst tant guerredonner,
Com vous, belle, qui la fin et la bonne
Estes, qui tous mes biens drece et ordonne
Si vueil estre tout vostre en vous amant,
Prenez en gré le don de vostre amant.

Or vuellliez donc vo doulz cuer assener
A moy aussi ; ne soiez si felonne
Que me faciez jusqua la mort pener.
Ostez le mal qui en mon cuer s'entonne.
Si porteray des amans la couronne ;
Mon cuer vous donne et le vostre demand,
Prenez en gré le don de vostre amant.
0
0