Ou autrement l'amour est fausse et fainte

1 min
75
lectures
0

Christine de Pizan gagna sa vie en écrivant : elle fut la première femme à vivre de sa plume. Son chef-d'œuvre, La Cité des Dames illustres, est une allégorie où différentes figures  [+]

Maintes gens sont qui veulent par maistrise
Les biens d'amours avoir et acquerir ;
C'est grant folour ; car n'est drois qu'en tel guise
On doie amours contraindre et surquerir.
Car humblement on doit ce requerir
Qui est donné franchement sanz contrainte,
Ou autrement l'amour est fausse et fainte.

Et s'il avient qu'aucuns aient acquise
Icelle amour par grant soing de querir,
A eulx vuelent qu'elle soit si soubzmise,
Comme se droit leur faisoit conquérir ;
Pour ce souvent font la doulçour perir
Qui doit estre par doulce grace attainte,
Ou autrement l'amour est fausse et fainte.

Si n'y doit, nul user de seigneurise,
N'en fait, n'en dit, mais mieulz voloir morir,
Que maistrisier le doulz don que franchise
Fait ottroier et rigueur fait perir ;
Bien servir doit, pour guerredon merir,
Le vray amant obeïr en grant crainte,
Ou autrement l'amour est fausse et fainte.
0
0