Temps de lecture
1
min
poésie 40LECTURES

Ne sçay qu'on vous a raporté

Ma dame, je ne scay que dire
De vous et de vostre maniere ;
Vous me voulez du tout destruire
De moy faire si mate chiere ;
Debouter me voulez arriere
De vous, dont suis desconforté
Ne sçay qu'on vous a raporté.

Riens ne fais qui vous puist souffire,
Ne chose que je vous requiere
Ne faites, dont j'ay trop grant yre.
Ne souliez estre coustumiere
D'envers moy estre si trés fiere,
Sanz que me soye mal porté;
Ne scay qu'on vous a raporté.

Fondre me feriez com la cire,
Et mon corps moult tost metre en biere,
De moy de tous biens escondire,
Ou je ne sçay, ma dame chiere,
S'un autre en mes biens met enchiere
Qui vo cuer ait mal enorté ;
Ne sçay qu'on vous a raporté.

Si ne vueilliez qu'a la mort tire
Sanz cause, pour un autre eslire
Qui mon bien en ait enporté ;
Ne sçay qu'on vous a raporté.