Temps de lecture
1
min
poésie 47LECTURES

Et si ne m'en puis partir

Pour vous, m'amour desirée,
Ay joye si adirée,
Sanz mentir,
Qu'adès vouldroye sentir
La mort, pour estre tirée
Du mal qui m'a empirée,
Et si ne m'en puis partir.

Ne, pour tost estre curée
La peine qu'ay endurée,
Consentir
Ne me puis ne assentir
A autre amour procurée;
J'en seroye perjurée,
Et si ne m'en puis partir.

C'est pour vostre demourée,
Ma doulce amour savourée,
Qui partir
Fera mon cuer com martir,
J'en suis taintte com morée,
Et toute descoulourée,
Et si ne m'en puis partir.