Temps de lecture
1
min
poésie 41LECTURES

En qui Dieux a toute proece assise

Avec les preux bien devez estre mis,
Bon chevalier vaillant, plein de proece,
Qui par valeur d'armes avez soubsmis
Maint grant pais et mainte forteresse.
Du preux Hector vous ensuivez l'adrece,
Et de Cesar qui fu sage et vaillant,
Alixandre qui s'ala travaillant
Tant qu'il conquist le monde entierement,
Et a Judas Machabée ensement,
Au bon David, Josüé, par tel guise,
Ainsi est il de vous certainement,
En qui Dieux a toute proece assise.

Charles le grant a qui Dieu fu amis,
Le bon Artus ou tant ot de noblece,
A Godefroy qui fut grans anemis
Aux mescreans, trop leur fist de destrece,
Vostre bonté d'eulx ensuivir s'adrece,
Par emploier trestout vostre vaillant
A conquerir a l'espée taillant
Pris et honneur, si semblez droittement
Le droit soleil qui luit ou firmament,
Que chascun veult desirer, aime et prise,
Ainsi est il de vous certainement,
En qui Dieux a toute proece assise.

Et tant vous a Dieu donné et promis
De ses hauls biens et a si grant largece,
Que se vivoit adès Semiramis,
Qui jadis fu roÿne et grant maistresse,
L'amour de vous tendroit a grant richece.
Car bien qui soit n'est en vous deffaillant :
N'en nesun cas nul ne vous voit faillant,
Par tout le monde en tient on parlement.
Les bons Rommains jadis si vaillamment
Se porterent qu'ilz ont louange acquise,
Ainsi est il de vous certainement,
En qui Dieux a toute proece assise.