Image de Charles Guérin

Charles Guérin

1873 - 1907

Charles Guérin est issu d'une grande dynastie d'industriels lorrains. Il connaissait tout de la Faïencerie !
Sa matière favorite à l'université de Nancy ? La poésie. Ses recueils ocillent entre la veine parnassienne et symbolistes. Mallarmé préfacera Le Sang des Crépuscules, charmé par l'esprit du poète.
Charles écrit dans de nombreuses revues littéraires. Il fréquente les cercles littéraires et poétiques à la mode, bref il est tout entier dévoué à la littérature.
Il décède très jeune, comme Nirvana ou Jésus, à l'âge de 33 ans.


Classique

Mélodie païenne

Venez ce soir, m'amie, à la vesprée ;
Pendant qu'au bourg on danse la bourrée,
Vous passerez par la porte du clos,
Et je vous attendrai sous les bouleaux,
Près de la source au soleil... [+]


Classique

Ce soir après la pluie est doux...

Ce soir après la pluie est doux ; soir de septembre
Si doux qu'on en voudrait pleurer, si plein d'abeilles
Qu'on fuit tout défaillant la pénombre des chambres.
C'est un soir de septembre... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Dernières paroles du poète

Je vais mourir, je vais bientôt mourir ; qu'on ouvre
La croisée et que j'aie un rayon de soleil
Sur mon lit et la ronde endormeuse des mouches ;
Que tout le jour sourie à mon... [+]


Classique

Encore un peu ta bouche en pleurs...

Encore un peu ta bouche en pleurs, encore un peu
Tes mains contre mon coeur et ta voix triste et basse ;
Demeure ainsi longtemps, délicieuse et lasse,
Auprès de moi, ma pauvre enfant, ce... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Il a plu. Soir de juin. Ecoute

Il a plu. Soir de juin. Ecoute,
Par la fenêtre large ouverte,
Tomber le reste de l'averse
De feuille en feuille, goutte à goutte.
C'est l'heure choisie entre toutes
Où flotte à travers... [+]


Classique

La chanson de la bien-aimée

(villanelle)
La chanson de la Bien-Aimée,
Comme un trille d'oiseau siffleur,
Monte dans la nuit parfumée.
L'entendez-vous sous la ramée,
A travers les pommiers en fleur,
La chanson de... [+]


Classique

Le lait des chats

Les chats trempent leur langue rose
Au bord des soucoupes de lait ;
Les yeux fixés sur le soufflet,
Le chien bâille en songeant, morose.
Et tandis qu'il songe et repose
Près de la... [+]


Classique

Je te vois anxieuse et belle de pâleur

Je te vois anxieuse et belle de pâleur ;
Le sang fiévreux afflue et palpite à tes tempes.
Ferme les yeux, prends-moi plus près de toi, sois tendre,
Et que ma chair se fonde à ta bonne... [+]


Recommandé Par Short Édition