Image de Charles de Saint-Évremond

Charles de Saint-Évremond

vers 1614 - 1703

Bien que Saint-Évremond soit un moraliste il est aussi un penseur libertin, épicurien, volontiers railleur. Plume à l'esprit vivace et honnête homme, il brille dans les salons et compense sa laideur physique par une disposition naturelle au beau langage. Toute son œuvre circule clandestinement et ne sera recueillie en volume que de manière posthume. L'exil lui servit de prétexte pour voyager et pour rencontrer l'aristocratie anglaise avec qui il entretient de bons rapports. Le roi Charles II lui donna même une pension.

Classique

Sur les plaisirs

Vous me demandez, ce que je fais à la campagne ? Je parle à toutes sortes de gens, je pense sur toutes sortes de sujets, je ne médite sur aucun. Les vérités que je cherche n’ont pas besoin... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

De la poésie

Le siècle d’Auguste a été celui des excellents poëtes, je l’avoue ; mais il ne s’ensuit pas que c’ait été celui des esprits bien faits. La poésie demande un génie particulier, qui... [+]


Classique

L'amitié sans amitié

J’ai cru longtemps que les femmes avoient un assez grand avantage sur nous, en ce que nous ne sommes aimés que des moins sages, et que le plus sage des hommes a trouvé à propos de les aimer toute... [+]


Classique

Sur l'amitié

De tous ces dits des anciens, que vous avez si judicieusement remarqués, et si heureusement retenus, il n’y en a point qui me touche davantage que celui d’Agésilas, lorsqu’il recommande... [+]


Classique

Une paisible et longue jouissance

Une paisible et longue jouissance
Fait les dégoûts et détruit la constance
Car s'attacher toujours au même bien
C'est posséder et ne sentir plus rien
Aussi, Philis, il faut être... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

De la lecture et du choix des livres

J’aime le plaisir de la lecture, autant que jamais, pour dépendre plus particulièrement de l’esprit, qui ne s’affoibit pas comme les sens. À la vérité, je cherche plus dans les livres ce... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

De la conversation

Quelque plaisir que je prenne à la lecture, celui de la conversation me sera toujours le plus sensible. Le commerce des femmes me fourniroit le plus doux, si l’agrément qu’on trouve à en voi... [+]


Classique

Chère Philis, qu'êtes-vous devenue

Chère Philis, qu'êtes-vous devenue
Cet enchanteur qui vous a retenue
Depuis trois ans, par un charme nouveau
Vous retient-il dans quelque vieux château ?
S'il en est ainsi je cherche... [+]