Charles Baudelaire

1821 - 1867

Avec la parution de ses Fleurs du Mal, en 1857, Baudelaire écope d'un procès pour atteinte aux bonnes mœurs. Il sera condamné à payer une amende de 300 francs et contraint de retirer six poèmes du recueil, parmi les plus beaux. Les pièces censurées ne seront réhabilitées qu'en 1949. Pour la première fois un poète concilie laideur et beauté, faisant surgir le sublime de la réalité la plus triviale.