Paris

1 min
249
lectures
0

Lui, le « voyant », renonce très tôt à l'écriture. Toute son œuvre est condensée en six années, de 1869 à 1875. Si l'on a tous en tête les titres de ses poèmes : « Le Bateau ivre »  [+]

Al. Godillot, Gambier,
Galopeau, Volf-Pleyel,
– O Robinets ! – Menier,
– O Christs ! – Leperdriel !
Kinck , Jacob, Bonbonnel !
Veuillot, Tropmann, Augier !
Gill, Mendès, Manuel,
Guido Gonin ! – Panier
Des Grâces ! L’Hérissé !
Cirages onctueux !
Pains vieux, spiritueux !
Aveugles ! – puis, qui sait ? –
Sergents de ville, Enghiens
Chez Soi ! – Soyons chrétiens !
0
0