Temps de lecture
1
min
poésie 198LECTURES

L'angelot maudit

Toits bleuâtres et portes blanches
Comme en de nocturnes dimanches,
Au bout de la ville sans bruit
La Rue est blanche, et c’est la nuit.
La Rue a des maisons étranges
Avec des persiennes d’Anges.
Mais, vers une borne, voici
Accourir, mauvais et transi,
Un noir Angelot qui titube,
Ayant trop mangé de jujube.
Il fait caca: puis disparaît:
Mais son caca maudit paraît,
Sous la lune sainte qui vaque,
De sang sale un léger cloaque !
Louis Ratisbonne.
A. Rimbaud.