Fragment d’une épître en ver de Napoléon III (1871)

1 min
108
lectures
0

Lui, le « voyant », renonce très tôt à l'écriture. Toute son œuvre est condensée en six années, de 1869 à 1875. Si l'on a tous en tête les titres de ses poèmes : « Le Bateau ivre »  [+]

Hypotyposes saturniennes, ex Belmontet
Quel est donc ce mystère impénétrable et sombre ?
Pourquoi, sans projeter leur voile blanche, sombre
Tout jeune esquif royal gréé ?
Renversons la douleur de nos lacrymatoires –

...

L’amour veut vivre aux dépens de sa sœur,
L’amitié vit aux dépens de son frère.

...

Le sceptre, qu’à peine on révère,
N’est que la croix d’un grand calvaire
Sur le volcan des nations !

...

Oh ! l’honneur ruisselait sur ta mâle moustache.
Belmontet
archétype Parnassien.
0
0