Fête galante

1 min
264
lectures
0

Lui, le « voyant », renonce très tôt à l'écriture. Toute son œuvre est condensée en six années, de 1869 à 1875. Si l'on a tous en tête les titres de ses poèmes : « Le Bateau ivre »  [+]

Rêveur, Scapin
Gratte un lapin
Sous sa capote.
Colombina
– Que l’on pina ! –
– Do, mi, – tapote
L’œil du lapin
Qui tôt, tapin,
Est en ribote....
Paul Verlaine,
A. R.
0