Image de Aloysius Bertrand

Aloysius Bertrand

1807 - 1841

Considéré comme l'inventeur du poème en prose, ce « petit romantique » fut ignoré par ses contemporains. Mais rapidement certains verront dans son œuvre l'originalité de la forme. Baudelaire avouera sa dette envers lui dans un lettre qui servira de préface au Spleen de Paris. Il ne verra jamais imprimé son unique livre, Gaspard de la Nuit, pour cause de mésaventures éditoriales successives. Ses textes sur la ville de Dijon sont restés célèbres.

Classique

Scarbo

Il regarda sous le lit, dans la cheminée, dans le bahut ; — personne. Il ne put comprendre par où il s’était introduit, par où il s’était... [+]


Classique

Le maçon

Le maître Maçon. – Regardez ces bastions, ces contreforts ; on les dirait construits pour l’éternité.
Schiller, Guillaume-Tell.
Le maçon Abraham Knupfer chante, la truelle à la... [+]


Classique

La pluie

Pauvre oiseau que le ciel bénit !
Il écoute le vent bruire,
Chante, et voit des gouttes d’eau luire
Comme des perles dans son nid !
Victor Hugo.
Et pendant que ruisselle la pluie... [+]


Classique

Les flamands

Les Flamands, gent mutine et têtue.
Mémoires d’Olivier de la Marche.
La bataille durait depuis none, quand ceux de Bruges lâchèrent le pied et tournèrent le dos. Il y eut alors, d’une... [+]


Classique

Un rêve

J’ai rêvé tant et plus, mais je n’y entends note.
Pantagruel, livre III.
Il était nuit. Ce furent d’abord, – ainsi j’ai vu, ainsi je raconte, – une abbaye aux murailles lézardées... [+]


Recommandé
Par Short Édition
Classique

Les lépreux

N’approche mie de ces lieux
Cy est le chenil du lépreux.
Le Lai du lépreux.
Chaque matin, dès que les ramées avaient bu l’aiguail, roulait sur ses gonds la porte de la Maladrerie, et les... [+]


Classique

Gaspard de la nuit

Gothique donjon
Et flèche gothique,
Dans un ciel d’optique,
Là-bas, c’est Dijon.
Ses joyeuses treilles
N’ont point leurs pareilles ;
Ses clochers jadis
Se comptaient par dix.
... [+]


Recommandé
Par Short Édition
Classique

Le cheval mort

Le fossoyeur : – Je vous vendrai de l’os pour fabriquer des boutons.
Le pialey : – Je vous vendrai de l’os pour garnir le manche de vos poignards.
La Boutique de... [+]


Classique

Le deuxième homme

Et nunc, Domine, tolle, quæso, animam meam a me, quia melior est mihi mors quam vita.
Jonas, cap. IV, v. 3.
J’en jure par la mort, dans un monde pareil
Non, je ne voudrais pas rajeunir d’un... [+]


Classique

L'alchimiste

Notre art s’apprend en deux manières, c’est à savoir par enseignement d’un maistre, bouche à bouche, et non autrement, ou par inspiration et révélation divines ; ou bien par livres... [+]


Classique

La sérénade

La nuit, tous les chats sont gris.
Proverbe populaire.
Un luth, une guitaronne et un hautbois. Symphonie discordante et ridicule. Mme Laure à son balcon, derrière une jalousie. Point de... [+]


Classique

Madame de Montbazon

Mme de Montbazon était une fort belle créature qui mourut d’amour, cela pris à la lettre, l’autre siècle, pour le chevalier de la Rüe qui ne l’aimait point.
Mémoires de Saint-Simon.
La... [+]