ClassiqueClassique
Image de Stendhal

Stendhal

1783 - 1842

Classique parmi les classiques Le Rouge et le noir est une pierre à l'édifice du roman du XIXe siècle. Amoureux de l'Italie, il y fera de longs séjours. Même si certains de ses écrits sont appréciés par ses contemporains, Stendhal, lucide, estimait que son génie n'était pas compris, et ne le serait pas avant un siècle. Les critiques modernes lui donnent raison. Henry Beyle, de son
Image de Aristide Bruant

Aristide Bruant

1851 - 1925

Chansonnier emblématique, Aristide Bruant devient rapidement une vedette des cafés-concerts et des cabarets parisiens. Il chante les quartiers populaires dans une veine argotique et réaliste. Il ne se séparait jamais de son chapeau et de son écharpe rouge. Il fut parmi les premiers à enregistrer ses performances vocales. Son influence est toujours présente dans la chanson contemporaine
Image de Charles Dickens

Charles Dickens

1812 - 1870

En 1822, la famille Dickens est contrainte de déménager à Londres avec une forte baisse de revenu. Charles a dix ans et se retrouve dans la grisaille londonienne, ouvrier dans une usine, sans perdre le souvenir de son enfance passée à la campagne dans le comté du Kent. Mais de ces sensations naîtront des textes réalistes, à la profonde conscience sociale de la société victorienne, qui
Image de Fiodor Dostoïevski

Fiodor Dostoïevski

1821 - 1881

L'auteur des Frères Karamazov est un des prosateurs russes les plus renommés, dont l'influence se mesure au-delà de la sphère des lettres. Ses protagonistes sont tous excessifs : alcooliques, anarchistes, mères de famille maquerelles, fous, suicidés, sadiques, mégalomanes, etc. Raskolnikov, personnage principal de Crime et châtiment, incarne, quant à lui, l'homme en proie à une douleu
Image de Gustave Flaubert

Gustave Flaubert

1821 - 1884

Sa haine du bourgeois, où plutôt de la bêtise bourgeoise, est fameuse. C'est dans sa correspondance que l'on récolte les piques les plus délicieuses. Le procès pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs », relatif à la publication de son roman Madame Bovary, a lieu en 1857, la même année que l'affaire des Fleurs du Mal. Le style de Flaubert est
Image de Guy de Maupassant

Guy de Maupassant

1850 - 1893

Très représentatif du réalisme, tout l'art de Maupassant réside dans la nouvelle, forme narrative qui était pour lui la plus parfaite. Il en écrira d'ailleurs plus de trois cents. Il est surnommé le « taureau normand » par les frères Goncourt avec qui il sera en mauvais termes après une mésentente à propos d'une souscription pour un monument dédié à Flaubert, son maître en
Image de Honoré de Balzac

Honoré de Balzac

1799 - 1850

Travailleur infatigable, Balzac laisse une œuvre monumentale, La Comédie humaine, qui comprend une centaine de romans et de nouvelles. Le personnage balzacien est excessif : l'auteur force le trait et grandit ses protagonistes tant en idéal qu'en bêtise, leur donnant des proportions « grotesques ». Endetté et harcelé par ses créanciers, il s'échappe parfois de chez lui par la porte
Image de Jules Breton

Jules Breton

1827 - 1906

On connait davantage le peintre Breton que le poète, à ne pas confondre d'ailleurs avec André Breton, dont les personnalités n'ont rien à voir.
Jules peint des scènes de la vie des champs et prépare le terrain pour l'impressionisme.
Zola lui en veut d'avoir refusé Manet catégoriquement au Salon, il aurait dit : « Si nous recevons cela, nous sommes perdus ». Un peu vieux jeu le
Image de Miguel de Cervantes Saavedra

Miguel de Cervantes Saavedra

1547 - 1616

On compare Miguel de Cervantès Saavedra à Homère, car comme lui, il est difficile de lui concéder une biographie certaine. En effet, Cervantès s'est souvent amusé à écrire lui-même sa vie et se prêter des aventures dont on doute de leur véracité. Toutefois, Miguel de Cervantès Saavedra demeure indubitablement l'auteur d'un chef d'œuvre de la littérature espagnol : L'ingénieux
Image de Nikolaï Gogol

Nikolaï Gogol

1809 – 1852

Auteur d'origine ukrainienne, Gogol met l'humour au service de la critique de la société russe impériale. Pouchkine lui-même lui fournit des idées pour ses écrits, prétextant ne pas avoir le talent humoristique nécessaire. Dans ses Nouvelles de Pétersbourg, Gogol utilise le registre fantastique pour tourner en dérision les fonctionnaires russes, qu'il fut lui-même à diverses