Image de Yoann Bruyères

Yoann Bruyères

Originaire de Provence. Je m'intéresse à l'humain, à ses doutes, ses peurs et ses désirs.
Je lis un peu de tout, plutôt moderne, et pas de poèmes.

Mon site :
https://yoann-bruyeres.frama.site

Je publie surtout en art-libre : www.atramenta.net/authors/yoann-bruyeres/25189
Mes actus sur facebook : facebook.com/YoannBruyeresAuteur

Anciennement sous le nom Yoann Moreau.
TRÈS TRÈS COURTS
262   478 lectures
Un goût de sang dans la bouche et le grain du goudron contre ma joue, pas exactement ce que j’avais prévu pour ma soirée. La tête s’enroule, un mélange de brumes noires et de flashs ... [+]

Qualifié
Grand Prix Hiver 2018 - 2019
TRÈS TRÈS COURTS
586   1267 lectures
Elle était comme ça Nina. Vivante. Elle courrait partout, avec ses grands yeux ébahis qui rayonnaient la vie, et ses bouclettes blondes qui suivaient ses enjambées, comme des clochettes rappelant ... [+]

Finaliste - Sélection Public
Grand Prix Automne 2018
TRÈS TRÈS COURTS
129   206 lectures
Tes rêves s’éveillent, s’échappent de ton corps endormi. Les yeux encore paresseux, tes pensées s’animent malgré tout, doucement. Rien ne presse. Sauf elle. Son corps qui te pousse, non pas... [+]

Prix Saint-Valentin 2018 - Très très court
TRÈS TRÈS COURTS
255   1713 lectures
Les tempes grisonnantes entre les barreaux et les yeux dans le vide, il n’y croyait toujours pas. Pour la première fois de sa vie, Lucky Luke avait tué. Lui qui n’avait jamais eu à verser le ... [+]

Lauréat - Sélection Jury
Lucky Luke 2017
RECOMMANDÉ
Par Short Édition

393 abonnés

Image de PhilshycatImage de ZouzouImage de Rellum59Image de HarukoSanImage de ArtvicImage de Fred PanassacImage de AdonisImage de Didier PoussinImage de MirajeImage de Isabelle LambinImage de LoodmerImage de J.M. RaynaudImage de Zutalor!Image de Sandi DardImage de André PageImage de JeanneImage de Saint SorlinImage de OlessyaImage de Keith SimmondsImage de MissFreeImage de Marie GuzmanImage de FantecImage de Felix CULPAImage de Ginette Vijaya Voir +
pour laisser un message à Yoann Bruyères