Image de Usus

Usus

Rien ne me prédisposait à l'écriture sinon un goût immodéré pour les livres. Je suis tombé dans la littérature fantastique et S F très tôt. Je me considère comme un conteur. J'ai écrit une vingtaine de nouvelles plus ou moins longues sous le titre "Chroniques de l'impossible" dont plusieurs ont paru sur le net et une édité en livre..

112 abonnés

Très très courts

Le mangeur de rêves

Les hommes ne montaient plus au village de septembre à la fin de la saison d’hiver. La morsure du vent glaciale éclatait les pierres plus surement que la masse. Les chevaux, trop fragiles au froid... [+]

Qualifié Court et noir 2021
Nouvelles

Angoisses

J’ai chaud ou froid je ne sais pas. Parfois les épaules et les bras sont froids mais dès que je me recouvre c’est la moiteur et je grelotte. Je les entends. Elles tirent le rideau. Toujours en... [+]

Très très courts

L'enfant

Tout d’abord il y eut le vide. Mais l’enfant eut horreur du vide. Il créa les sept horizons. Pas six ni huit, juste sept. Il les laissa en attente dans la brume, bien cachés. Tout était prêt... [+]

Très très courts

le jardin du mage noir

Carmilla, sur son lit de lin blanc ressentit pour la troisième fois les violentes douleurs du sortilège. Brujos de Chiloé regardait sa fille souffrir avec un sentiment d’impuissance. La jeune... [+]

Qualifié Imaginarius 2018
Très très courts

Rouge était la lune

Le coordinateur rentrait de la mission. Il s’était délesté de son attirail dans le sas. La vétusté du matériel ne l’inquiétait déjà plus. Dès les premiers signes d’étouffement il y a... [+]

Qualifié Court et noir 2018
Très très courts

Rencontre

Fin octobre le vent froid et humide orchestrait un triste ballet de papiers sales le long des rues grises. De trottoirs en ruelles, il traînait son ennui au milieu des fantômes des passants, des... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2018
Nouvelles

Le vieil Hermann

Je vous en prie, asseyez-vous et prenez un verre de cet excellent schnaps. Herta va nous préparer le café. Une bonne histoire nécessite un minimum de confort et je suis persuadé que votre... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2017
Très très courts

Une si jolie petite île

Voila quinze ans que Charles Poupeau se lève à sept heures cinq. Oui, il s’octroie cinq minutes de répit à la sonnerie du réveil. Il flâne un peu en se disant que demain il se lèvera à sept... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2017
Très très courts

La chute de la maison Fordorms

Quand dame Altemeier fit don à son décès de la maison libre de Fordoms à Dame Galabrielle, elle ne se doutait pas que celle-ci deviendrait vite une maison de tolérance. Mais cette tolérance... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2017
Nouvelles

Tranches de vie

La nuit, en juge intègre, exorcise les souvenirs
Novembre s’étire. Les dernières feuilles rouillées filent vers la combe en tourbillons, si légères qu’elles virevoltent entre les... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2017
Nouvelles

Seconde métamorphose

Le jour se lève. Je vois du gris. Gris les murs de béton, gris les angles droits et le triste dallage du sol. Comme chaque matin, mes articulations sont grippées. Mon corps est froid de la nuit. Ma... [+]