Image de Tymélion

Tymélion

4 abonnés

Très très courts

La traque

"Tu sais, me disait-il, "la première fois que je l'ai aperçu, c'est son parfum qui m'a ferrer pareil à un hameçon alors que je venais juste de la croiser au hasard d'une rue. Seulement quelques... [+]


Très très courts

Elsa

Le ciel s’étais réveillé maussade, sa tignasse en pagaille et jetant avec désinvolture sa moue matinale sous la forme d'un voile sale, sans que la moindre mèche de lumière ne vienne à en... [+]


Très très courts

La vie rêvée des bêtes

La villa se trouvait ancrée tel une forteresse à l’extrémité de la plage, là où brutalement périt le sable et où surgit l'imposante falaise. Elle reposait sur quatre hauts pilotis qui... [+]


Très très courts

Le Bistrot et le chasseur facho

Le bistrot
Salut petit, tu prendras bien un 51, tu as vu à la Télé, cette barbarie en Chine !
Putain de chinois, Mac Arthur avait raison, on aurait du les atomiser quand il en était encore... [+]


Très très courts

Ridel( Chronique de la vie barbare )

Hier j'ai vue un psychologue, ce con à voulu chercher dans mon enfance mon instabilité affective, moi j'appelle ça une envie de baiser.
Va savoir la véritable couleur des choses, va savoir ce... [+]


Très très courts

Le grand cirque

Ridel ( Chronique de la vie barbare ) extrait
Adolescent il était régulièrement battu par ce père idiot, déglingué et alcoolique. Toujours très énervé le soir en rentrant du boulot, et... [+]


Très très courts

Patricia

Ce jour-là, Patricia et moi étions attablés sur la terrasse d'un restaurant du cœur de Sète, avec le chenal planté pareille à une carte postale juste devant nos yeux. Il si trouvait à quai des... [+]


Très très courts

Remenber

Je me souviens qu'elle était brune comme les filles à la tombée du jour sur les quais sales et embrumés du port, qu'elle était noire et profonde comme le désir et la solitude des marins les... [+]


Très très courts

Abîme

Qui suis-je ! la flamme qui vacille, un souffle qui s'essouffle, le cadet de tes rêves, un désir fatigué qui toujours te cherche. Aussi loin que l'espoir quand il a disparu, aussi prés que ta... [+]


Très très courts

Adultére

Me voici musicien sur l’archée de ton cul, avec mes doigts glissant sur la corde tendue de cette peau perlée de sueur magnétique. Corps indolent, brûlante chair qui gigote semblable à une... [+]


Très très courts

Débâcle

Poète maudit, ranges donc ta plume, elle mêle le sang à tes larmes.
je suis la, fragile, à quelques encablures de toi, la mer à présent nous sépare et je suffoque sous le flot ardent de... [+]


Très très courts

Bêtes sauvages

Aussi loin, aussi haut que tu ailles, il y aura toujours un retour, nos yeux ne supportent pas la trop vive lumière, nos âmes ne supportent pas la joyeuse constance. Non, il faut que tout file, le... [+]