Image de Symphonie

Symphonie

308 abonnés

Très très courts

Senteur magique des foins

Pas à pas, le crépuscule de juin déploie ses ailes sur le bocage mayennais. Un souffle de fraîcheur bienfaisant s’est installé. La terre assoiffée s’imprègne de cette manne et délivre des... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Hiver 2021
Poèmes

Saison...

Quand les pluies mornes auront noyé les paysages,
Quand la plaine gémira sous les grands labours,
Quand les vents auront... [+]

Très très courts

Titi, mon ami

En quelques jours, tu étais devenu la vedette de la maisonnée. Une source d’hilarité parfois, mais surtout une source de bonheur. Un pourvoyeur de bien-être quoi, qui ne s’explique pas, qui... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2020
Très très courts

La nuit de mai

Étienne se glissa prestement hors du lit. Il savait instinctivement que c'était l'heure. Il s'habilla à la hâte et s'engouffra sans bruit dans le vestibule. Pourvu qu'il n'ait pas réveillé... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Très très courts

Planète au cœur

Depuis quelques semaines, la nuit était devenue son refuge, sa compagne, presque son amie. Il avait trouvé dans les ténèbres un nouvel équilibre, comme un pansement à un sentiment récurrent... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2020
Très très courts

Émois en sous-bois

Sa dernière heure était arrivée. Il en avait pleinement conscience à présent. Dans un instant, il serait défiguré, déchiqueté... Il s’agenouilla dans un réflexe un peu ridicule de survie... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 19
Poèmes

Magie d'un regard

Magie d'un regard
Sur un cœur tendre posé
Idylle en chemin

Très très courts

Une étrange randonnée

Cela faisait des années qu’il n’avait marché d’un pas aussi allègre. Envolées ces douleurs insupportables qui crucifiaient ses genoux depuis des lustres ! Évaporée cette lombalgie... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2018 - 2019
Nouvelles

Terre brûlée

Cela faisait maintenant une semaine. Une semaine qu’il tournait en rond, perclus d’une sourde angoisse, en proie au doute, à la crainte des lendemains qui déchantent. Le téléviseur, branché... [+]

Très très courts

Maestro

J’ai su que le printemps était revenu sur mes collines percheronnes. Non pas le printemps aux relents d’hiver, avec ses froides giboulées, ses bourrasques de vent et sa végétation encore... [+]