Image de Sylvie Detain

Sylvie Detain

Je cours, je vole en tout sens. Pas assez de temps pour tout faire, tout découvrir.
J'adore écrire depuis mes 9 ans, en solo, discrètement, sans doute par peur de ne pas satisfaire les lecteurs éventuels.
Tout me touche, de l'invisible au visible : le monde est immensément riche !
La découverte des autres n'a pas de prix.

œuvre
à la une
NOUVELLES 
 13 min 27 lectures 6
« Lucy, femme de 38 ans, cherche compagnon et plus si affinités.... »

Voilà,
Elle a passé le message sur le site de rencontres.
La phrase traine sur son écran comme un vilain ... [+]

POÈMES
0   1 lecture
Être un mot
et ne rien dire
juste un mot
qui s'ignore
un mot de rien
un ... [+]

POÈMES
0   0 lecture
Comment regarder le futur
lorsque le passé
s'enchaîne autour du présent
et lui ... [+]

POÈMES
1   5 lectures
J’ai débordé d’amour, ce jour-là. Un peu comme on déborde de folie, exaltant la joie en ... [+]

NOUVELLES
5   16 lectures
J’ai ouvert le livre.
Mais les lettres se chevauchaient, s’enlaçaient et jetaient des mots dans un désordre que je ne comprenais pas. La texture des pages m’était familière, la ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
55   64 lectures
Elle s’est fait avoir, la petite. On l’a attrapée par les pieds, regardée sous toutes les coutures et jetée dans le panier.
Pas moyen de la sauver. Elle est partie dans le filet, ... [+]

Imaginarius 2018
TRÈS TRÈS COURTS
39   31 lectures
Parce qu’il regardait ailleurs, sa tête fit une volteface et sa pensée percuta le regard de la femme.
Le vert de ses yeux avait transcendé son esprit vers des sommets qu’il n’avait ... [+]

Prix Quiqui 2018
NOUVELLES
0   6 lectures
« Vois-tu Noémie, c’est un crapaud et un crapaud c’est un prince charmant que la vilaine sorcière a transformé par jalousie pour ne pas que la jolie ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
3   16 lectures
« Rentrez votre code d’accès ».
Paul hésite. Ne se souvient plus. Reste tétanisé devant la porte. Tape au hasard puis s’énerve.
Il ne se rappelle plus du code, ni d’aucun code ... [+]

NOUVELLES
0   6 lectures
Il n’y a pas de fumée sans feu.
Comme de feu sans cheminée, ou presque.
Le bois brulait dans un craquement austère. Il hurlait sa douleur, se contorsionnait, gémissait.
Le bois, cet... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
50   69 lectures
Il entendit un hurlement si strident que ses poils se hérissèrent comme des pics.
D’où venait ce cri ? Il regarda autour de lui la vallée devenue silencieuse.
Rien à l’horizon. Il ... [+]

Court et Noir 2018
POÈMES
3   18 lectures
Il faut courir à toute vitesse
S’accrocher aux wagons qui filent inlassablement,
Tenir la... [+]

97 abonnés

Image de ZouzouImage de Rellum59Image de ArtvicImage de Fred PanassacImage de J.M. RaynaudImage de Sandi DardImage de Keith SimmondsImage de JarriéImage de Ginette VijayaImage de Luc DragoniImage de Chantal SourireImage de Monique FeougierImage de Felix CULPAImage de Virgo34Image de FloreImage de JARONImage de Aurélien AzamImage de ArnoImage de Elena HristovaImage de Marie Lacroix-PesceImage de Eddy RiffardImage de EugèneImage de ArcubiusImage de Claire Bouchet Voir +
pour laisser un message à Sylvie Detain