Image de Sylvia Herbez

Sylvia Herbez

Arrivée sur Terre peu avant minuit, je cherche où vont les rêves d'autrui. J'apprends le langage des nuages pour mieux comprendre le silence. Chaque pas m'avance un peu plus près des brumes, là où les étoiles déroulent leurs chants de sirène. Je ne porte comme manteau qu'une robe bleue pour écrire les mots qu'on se dit à deux.

13 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Hors saison

Premier souffle fugitif
Va-et-vient
De notre lagune
Souvenir
Viens et va
D'un son neuf
Glacial janvier
va-et-vient
sans... [+]


Poèmes

Instants

Orange jetée
Sur tous les bords du monde
Pauvre petit corps
Le jour est tombé
Il n'a pas crié ce soir
La foule s'est... [+]


Poèmes

Nouveaux jeux

Nouveaux jeux
Vos dires peuvent fuir,
Y diriez-vous mille galanteries.
Contre le mur qui surgit
Que rêver? Qui... [+]


Très très courts

Amours amies !

Des amours se déguisant en amitiés. Des amitiés rougissant d'amour avant de se laisser glisser dans les douceurs de l'intimité...Un ami, jamais vraiment oublié qui reparaît aux mémoires... [+]


Qualifié
Grand Prix Printemps 2013
Très très courts

Noir et blanc

Le problème n'est pas la page blanche. C'est le le noir. Celui clignotant qui attend devant les yeux fragiles la danse imposée. Le tempo est donné, ce sera la seconde. Le jour, la nuit, il envahit... [+]


Poèmes

Sardane d'automne

Au pays de l'amour, le soleil s'étire.
Entre les pierres grises, les filles entament une danse.
Elles chantent pour habille... [+]


Très très courts

Catane

J'ai lâché mes cheveux et pris mon pull rayé gris. Dans le train, ai posé la tête, un soupir et les yeux sur les paysages qui me retenaient. A Catane, le vent m'a parfumée. Mes pas en le suivant... [+]


Qualifié
Grand Prix Printemps 2013
Très très courts

Fontaine, j'irai boire

Il me venait alors en mémoire une vieille histoire, peut-être fable, narrant l'aventure d'une femme changée en statue par un artisan amoureux et qui ornait ainsi une fontaine... [+]