Steph. Sylandre

Dans le mot "écrire" il y a le mot "cri". Comme je suis plutôt réservé, je préfère l'écrit plutôt que les cris. Dans le mot "écrire" il y a aussi le mot "rire". Comme je crains de me prendre un éclat de rire dans l'œil, je m'éclate à écrire pour de rire.
Ma devise (empruntée à Montesquieu) :
“Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.”

8 abonnés

Très très courts

Promenade romantique

Promenade romantique.
Éclairé par les doux rayons argentés de la pleine lune, un couple d’amoureux platoniques cheminait à pas mesurés le long d’un joli petit sentier aux allures... [+]

Qualifié 72h 1ère édition
Très très courts

Sur le chemin bucolique

Le long d’un joli petit sentier aux allures bucoliques,
Éclairé par les doux rayons argentés de la pleine lune,
Cheminait à pas mesurés, un couple d’amoureux platoniques.
Lui, les... [+]

Très très courts

Le Rendez-vous

En sortant de l'hôtel, il décida de rejoindre le métro Châtelet à pied. Il pensa que la fraîcheur de cette matinée d'avril calmerait un peu la fièvre qui s'était emparée de lui quand il... [+]

Finaliste - Jury RATP Les 40 ans du RER
Recommandé Par Short Édition
Poèmes

grains ensoleillés

grains ensoleillés
friandises automnales
tendance gloutonne

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Brouhahas de foire

Brouhahas de foire
pomme rouge et croustillante
savoureux plaisir

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Naseaux frémissant

Naseaux frémissant
goulument sur la mamelle
se jette le faon

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Ta peau chocolat

Ta peau chocolat
insatiable friandise
je fonds dans tes bras

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Nouvelles

Une absence qui n'a pas de prix

Une chaleur accablante régnait sur les collines arides. De loin en loin, d’énormes pins parasol étalaient sur le sol rocailleux l’ombre de leurs ramures engluées de résine. L’air embaumait... [+]

Qualifié Grand Prix Printemps 2017
Poèmes

Draps immaculés

Draps immaculés
ennivrante peau noisette
draps désordonnés

Qualifié Prix Haikus Automne 2016
Poèmes

Noisette tombée

Noisette tombée
agonie du bel été
brame le cerf roux

Qualifié Prix Haikus Automne 2016
Nouvelles

Fiction prémonitoire ?

Dès qu’il franchit le seuil du restaurant où était organisé un dîner dansant, il l’aperçut parmi les nombreux convives. Les battements de son cœur se précipitèrent car, les yeux rivés... [+]