Image de Sofi

Sofi

Il y a longtemps je voulais devenir écrivaine aventurière.
Tirer des bords avec Moitessier, prendre le transsibérien avec Rimbaud, refaire le monde avec Henry M. La vie qui fait toujours sa maline en a décidé autrement. J’espère pourtant un jour, extraire les mots qui remuent au fond de moi depuis des décennies et en faire un truc qui donnerait des pages pas trop minables voir admirables.

90 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Aï ku

Calamiteux trop
ici git feu mon haïku
l'a pas tenu l'coup


Prix Haikus Été 2015
Très très courts

Les petits botillons rouges

« Foutue journée. Il me pose un lapin et pffff... ».
Sophie jette ses jambes sur le chemin forestier enfournant de ses botillons vermeils les bogues de châtaignes qui crissent sous... [+]


Livres en Tête 2015 - Deux lèvres à la fois
Poèmes

Robe stromboli

Femme feu Etna
et toi souviens toi nos danses
dans tes bras de lave


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Feu follet

Dans le sombre temple
des adorateurs de feu
trottine un chat mot


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Paris brûle-t-il?

Des bobos à tongs
brunchent vapotent rue Dieu
Paris c'est fini


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Sans vacances

Canicule en pique
désespéré seul en peine
chômeur immolé


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Haut les seins !

Deux beaux seins de glace
aux feux brûlants de l'été
flaque sur la grève


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Feu !

Le feld-maréchal
très à cheval feu feu feu
mais tirez bordel


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

VSAV ou le camion rouge

Les doigts du pompier
dansant sur l'été qui vient
brûle le feu rouge


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Mon légionnaire

P'tit caporal rouge
embrasons-nous sous la cendre
cramée l'amourette !


Prix Haikus Été 2015
Très très courts

Adam au milieu de la nuit

« Que cet escalier est long ». Le garçon descendait prudemment un pied après l’autre les rudes marches. Un grincement sinistre s’éveilla entre ses orteils. Il suspendit son pas... [+]


La Matinale en cavale Hiver 15 - Très très courts