Image de Söderström

Söderström

J'entre dans la littérature comme dans une banque que l'on viendrait braquer, après être passé par la pâtisserie, le rock et la BD, mais sans jamais avoir rien arrêter.
J'écris comme je respire, c'est à dire parce que c'est indispensable.

35 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Sans erreur possible

C'est un dimanche de printemps, un dimanche de fête.
Le jeune couple de futurs mariés traverse le village dans la douceur du matin et tout le monde sourit en les voyant passer. Les buveurs... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2015
Très très courts

Le goût de la victoire

Nu devant son ordinateur, Jiffman pestait. « Quelle bande de trou du cul ! » Et en la matière, c'était un expert. Il se leva pour aller s'inspecter dans un des nombreux miroirs qui... [+]


Livres en Tête 2014 - À rougir de lire
Très très courts

Miquette

Petit Chicago, 1953
Le quartier le plus chaud de Toulon bruisse de bruits et d'odeurs. Les mouettes gueulent, les marins fraîchement débarqués gueulent, les patrons de bars gueulent, les putes... [+]


Qualifié Grand Prix Hiver 2015
Très très courts

Le jour où Walt a réussi sa vie

...sa machine achevée, Walt a enfoncé l'interrupteur. De la pièce voisine, une légère odeur de brûlé le prévient qu'il mangera tout à l'heure une pizza carbonisée et qu'il doit éteindre le... [+]


Livres en Tête 2014 - Les savants fous
Très très courts

L'errant

Il marche dans les rues depuis des semaines. Campant à l'abri d'un porche défraîchi, s'abritant derrière un panneau suintant de vulgarité publicitaire ou encore réfugié dans un poubelle lui... [+]