Image de Stéphane Livino

Stéphane Livino

Enseignant dans le primaire, j'ai l'ambition de faire partager à mes élèves l'amour des mots. Ecrire, selon moi, consiste à les assembler comme un menuisier méticuleux. Je fabrique ainsi mes textes que je ponce, polis et vernis, espérant simplement que le plaisir que ce modeste artisanat me procure se transmette à mes lecteurs.
Mon recueil "Des nouvelles de nos pères" est publié chez Amazon.

17 651Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés

Nouvelles

L'épistole

Le bac de français approchait à grands pas. Les micocouliers de la cour du lycée revêtaient peu à peu leur feuillage printanier. Sous l’un d’eux, seul et perplexe, Robin envisageait ... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2018 - Très très courts
Nouvelles

Père de substitution

Luc n’a pas eu le temps de réaliser ce qu’il se passait. Le hurlement des pneus qui tentent de s’agripper au bitume, le choc sourd et cette masse informe qui vient percuter le pare-brise ... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2018 - Très très courts
Nouvelles

Le harem

Mon père fut un homme infidèle. 
J'avais une dizaine d'années lorsque je pris conscience de cette réalité. Juan Manuel – baptisé ainsi par mes grands-parents, exilés argentins, en ... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Printemps 2018 - Très très courts
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Le piédestal

Le quai de la gare de Nîmes est buriné par un soleil de plomb. Ulysse et Achille Tsipras grimpent dans la voiture n°4 du TGV en partance pour Paris. Ils vont rendre visite à Pénélope, la sœu ... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Printemps 2018 - Très très courts
Recommandé Par Short Édition
Nouvelles

Le coupe-papier

Dès mon entrée dans le bureau du directeur des ressources humaines, je compris à son regard que je n’avais pas à attendre de lui le moindre témoignage d’humanité. Debout face à lui, je ... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Printemps 2018 - Nouvelles
Nouvelles

13 centimètres

« Aujourd’hui Maman est morte. ». C’est la deuxième fois que Diane couche ces quatre mots sur son journal intime. La première, c’était il y a huit ans, le jour où celle qui lui ... [+]

Qualifié Grand Prix Eté 2017 - Nouvelles
Nouvelles

Le château de mon père

Chaque adulte garde en mémoire les lieux qui ont marqué son enfance. Il lui suffit de fermer les yeux pour les visualiser et faire aussitôt resurgir les émotions qui y sont rattachées. Lorsque je ... [+]

Lauréat - Jury Grand Prix Hiver 2017 - Très très courts
Recommandé Par Short Édition