Seixal

Très très courts

L'amour ordinaire

Monsieur José descend les dernières marches qui le séparent du hall d’entrée de son immeuble. Il jette un coup d’œil furtif dans le miroir du vestibule pour vérifier sa présentation, juste... [+]


Très très courts

Le puceau du quai Branly

C’est une après-midi de printemps. La douceur solaire réveille la vie après le long sommeil hivernal. La sève séminale recoule au sein des feuillages, les hormones roucoulent aux oreilles des... [+]


Très très courts

L'aliénante liberté

−Soyez le bienvenu chez vous, caporal Santos ! Dit l’homme en costume à l’apparence de haut fonctionnaire d’état.
Sur le tarmac de l’aéroport, un amoncèlement de journalistes se... [+]


Très très courts

Monsieur Roger

Madame Ginette venait d’expirer. Les métastases de son cancer avaient conquis et détruit tous ses organes, les uns après les autres. Elle avait perdu bataille sur bataille, et venait de rendre... [+]