Sarah Lack

Je m’appelle presque Sarah et je ne suis pas vraiment borgne. Par soustraction, je dirais que je ne suis pas méchante, que je n'aime pas les grosses chaleurs et que je n'ai pas la télévision. J'aime écrire avec un chat sur les genoux, mais pas dans la gorge (ce qui m'arrive malheureusement parfois car je fume). Je suis très peureuse mais je me soigne en jardinant et en inventant des histoires.

3 021 Lectures sur ses œuvres
Nouvelles

Stop

— « Dans la vie faut pas s’en faire... Moi je n’m’en fais pas ! Toutes ces p’tites misères seront passagères, tout ça s’arrangeraaaaa... »
Hilare, Hector gueule ... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Eté 2015
Très très courts

Onze mars deux mille onze

Il avait le ventre tiède quand il ouvrit les yeux. C’est la chose qu’il se dit, la première, quand le soleil de midi lui bouffa les joues. - J’ai chaud au ventre -
Il y avait une herbe vert ... [+]

Nouvelles

Le petit futur

La grande tâche d’Idoine fut de me convaincre que l’avenir avait un sens.
Quand j’avais quitté le Centre en juin, le médecin chef avait griffé tristement le mur en parlant à ma mère ... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Printemps 2015