Image de Roselyne Cros

Roselyne Cros

Presque tous les sujets me passionnent et je les traite au pied levé sans trop réfléchir, les mots viennent comme ils se présentent et si je ne suis pas inspirée je ne force pas la plume, la mienne est libre.

445 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Comme un point sur un i.... l'espoir

La main se lève pour placer sur le i un point, c‘est tout... tout petit.
Le regard interrogateur remonte sur la fine ligne droite érigée dans l’espace.
La confiance se lit dans ce doigt qui... [+]


Poèmes

Certains mois tu es

Certains mois  tu es
rousse on te dit maléfique
simple phénomène
atmosphérique, printemps
doux, avril, mai, les gelées


Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Brille si bel astre

Brille si bel astre
illumine tous nos rêves
transperce les vitres
que tous les pierrots s'engouffrent
pour nous divertir la nuit


Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Nuages obscurs

Nuages obscurs
comme la nuit qui t’entoure
de toi se récréent
zèbrent ta clarté de noir
tu te croies à la récré


Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Quand tu apparais

Quand tu apparais
deux fois dans un même mois
tu es bleue dit-on
plus rarement bleue de sang
en apparence seulement


Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Boule ronde jaune

Boule ronde jaune
avant, après, un croissant
entourée d’étoiles
beauté, d’argent recouverte
éclaire nos nuits blanches


Prix Tankas Printemps 2018
Poèmes

Boule ronde jaune

Boule ronde jaune
Avant, après, un croissant
Entourée d’étoiles
Beauté, d’argent recouverte
Èclaire nos nuits... [+]


Très très courts

Le cageot d'amour... saint Valentin oblige

Au diable légendes, mythes et contes mièvres que l’on sert à chaque saint Valentin ! De se représenter des Luperques, couteau sanglant à la main, des lanières de peau de bouc dans... [+]


Poèmes

L'éclair

Déchire la nuit
zigzague brise ta flèche
zèbre d'or l'épi


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Allumer le feu !

La fine étincelle
ridicule point rougeoie
d'un bout d'allumette


Finaliste - Public Prix Haikus Été 2015
Poèmes

L'arc en ciel

Vague à l’âme gobe
au ciel l’orange dorée
diabolique intrus


Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Le feu gourmand

Le feu rougissant
dévore billes rondins
crépitent éclatent


Prix Haikus Été 2015