Image de Raphaël Casablanca

Raphaël Casablanca

Hobbit hypocondriaque en quête d'aventure.

https://lecteurazerty.com/

142 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

Qui suis-je ?

Il fut réveillé par une sensation désagréable, celle d’une longue langue râpeuse en train de le débarbouiller et de la bave qui faisait s’agglutiner ses cheveux en gros paquets collants... [+]

Très très courts

Prise de sang

La lumière, pourtant faible, lui brûla les yeux. Il se sentait mal. On lui enfonça quelque chose dans la bouche.
— Suce, si tu ne veux pas mourir.
Il obéit à moitié par réflexe. Quand il... [+]

Nouvelles

L'étrangère

Julie tira sur sa jupe autant qu’elle le put. L’aération lui donnait des frissons et l’empêchait de dormir. « L’Allemagne est un pays froid, mais où il y a la climatisation... [+]

Nouvelles

Le regret

Certains disent que l’esprit est comme un lac : lorsqu’il est agité, les vagues à la surface et la poussière soulevée empêchent de voir à l’intérieur. En revanche, s’il est... [+]

Très très courts

L'habitué

Le tintement de la tasse sur la soucoupe. Ce simple son, ainsi que celui du percolateur, suffisait à lui rappeler ce café situé dans le sud de Rome. C’était à una passeggiata de la basilica San... [+]

Très très courts

L'écrivain

« Ma première erreur fut peut être de ne pas l’avoir suppliée. De ne pas avoir voulu me mettre à genoux devant une femme qui n’attendait que cela... » Il s’arrêta, chiffonna la... [+]

Nouvelles

La fugitive

L’appartement était grand, bien meublé. Il y avait là une cuisine moderne affublée d’un bar américain très tendance, un grand écran avec son installation vidéo complète, et même un de... [+]

Très très courts

Le célibataire

John était un peu dépressif. Son métier de journaliste l'obligeait à être partout où il se passait quelque chose. Sa vie aurait pu être passionnante, au lieu de cela elle l'emmerdait. Il... [+]

Très très courts

L'exilé

Il venait tout les jours. Chaque matin, alors que je prenais le soleil sur les marches de l'obscur taudis qui nous servait d'appartement, je le voyais arriver de sa lente allure d'africain... [+]