Image de Quentin

Quentin

La nuit je m'éveille. Le silence engouffre tout. Il ne reste que mon coeur pour ramener maman. Je saisis ma plume et j'écris, j'écris, jusqu'à ce que fondent mes doigts en sang. Ma tête s'assombrit, mon coeur s'endort. Je n'y peux rien, rien...

4 abonnés

Poèmes

DE LA CHAIR À LA TERRE

Les secondes s’égrènent à poursuivre le temps,
D’une lourde lenteur, indigeste, sans soucis.
L’entre feu de la terre... [+]


Poèmes

LA LETTRE MOIRÉE

L’homme immense de cœur, sous plume sautillante,
Valsait aux mots de l’autre, sous intense sagesse.
D’une virgule au... [+]


Poèmes

COMME UN METEORE

Comme un météore fendant le ciel
Écrasant tout, crachant le feu
Brûlant étoiles, planètes et dieux
Comme un... [+]