Image de Prune

Prune

"-Euuuh, tu as de grands yeux ? - Oui c'est ça ! Des yeux immenses, grands ouverts, parce qu'ils sont toujours émerveillés de ce qu'ils voient ! [...] Je suis venu au monde avec des yeux qui voient d'abord ce qu'il y a de merveilleux dans toute chose ; des yeux qui voient de la lumières dans les arbres, de la magie dans l'air [...]."

86 abonnés

Poèmes

Lille maussade

Lille grise, Lille maussade.
Je suis un fantôme égaré,
Rien qu'une âme floue et froide
Qui pour l'instant ne peut... [+]

Poèmes

Feu mon mari

La maison en cendre
cache les secrets honteux
sous son cœur en feu

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Souffle tes bougies

Fanée la jeunesse
envolée notre paresse
un ultime adieu

Qualifié Prix Haikus Été 2015
Poèmes

Angel Dust

Mets tes mains sur tes oreilles pour échapper au vacarme confus qui règne
Dis leur que tu veux fuir la chaleur humaine
Chaleu... [+]

Poèmes

La deuxième place

Potiron géant
après la pêche de James
tombé dans l'oubli

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Parade cucurnuptiale

Rond rond Potiron
dissimule ses rondeurs
face à Miss courgette

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Le roi de l'automne

Saveurs bariolées
et délectables couleurs
sire potiron

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Duel culinaire

Sire Potiron
fut terrassé sur le ring
par Monsieur Patate

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Jardin cornaline

Et les potirons
tels des gemmes bourgeonnantes
enflamment le pré

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Sacrifice automnal

Pépins sépulcraux
le potiron sacrifié
gît dans la marmite

Qualifié Prix Haikus Automne 2014
Poèmes

Un choix délicat

Citrouille ou carrosse
mais lequel est convenable
pour aller au bal

Qualifié Prix Haikus Automne 2014