Image de Philippe Ribaud

Philippe Ribaud

Voici mon par-cours : Scieur de long, au long cours ; dans le pays de ma mère les villages ont des noms à rallonge mais se terminant souvent par -cour. Je suis contre la chasse à courre à cor et à cri et je prends des cours d'échasses (encore à l'écrit). Atteint très jeune par un virus Oulipo, je me soigne avec des racines locales mais une rechute de Kdickite aigüe menace bien vite mon intégrité.

191 abonnés

Très très courts

Attachement

Nous sommes des milliards à la Barrière Millénaire. Bientôt la planète finira son orbite et enfin le soleil fera son retour. Des milliards sans forme et sans couleur ; si serrés que les... [+]

Qualifié Imaginarius 2018
Très très courts

L’effet PplerDo des chenilles foraines.

J’ai commencé à remarquer, alors que je venais de finir mon travail au CERN, qu’il se passait quelque chose lorsqu’une GT a fendu les airs d’une avenue de Thonon-les-bains et s’est... [+]

Qualifié Prix Quiqui 2018
Très très courts

La brume que cachait la vallée.

C’était un cirque de dents rocheuses enserrant une cascade large et puissante. Les eaux se précipitaient en ruban compact d’où s’élevait un roulement sourd qui prenait tout l’espace.
Les... [+]

Qualifié Imaginarius 2017
Très très courts

L'adieu de la chanteuse

Dès le premier soir elle avait aimé ces murs de pierre naturelle éclairés par le sol, où chaque ampoule, cachée dans son hublot, regarde vers le ciel.
Elle voudrait savoir si le contact sera... [+]

Très très courts

Le carré des enfants nés sans vie

Le temps, un véritable temps de Toussaint brouillardeux et froid me guidait en un sens. Les crassiers, vestiges de l’époque minière, disparaissaient vers l’horizon.
Le hasard me conduisit dans... [+]

Très très courts

Over the warrior

Cela se passerait dans cette contrée qu’on ne peut apercevoir qu’en plissant les yeux très fort pour voir ce qu’il y a derrière le soleil.
Cela se passerait à une époque dévolue aux jeux... [+]

Très très courts

Comme si de rien...

N’était cette trompette lancinante qui me vrille les acouphènes j’aurais pu envisager cette journée qui commence comme une bonne journée.
Mais voilà ; mon voisin sévit encore ... [+]

Très très courts

Comme un Murakami

La jeune Kiyohime se sentait irrésistiblement attirée par le gai murmure de la rivière Hidaka.
Vêtue de ses habits les plus simples, comme il sied au matin, elle descendait la colline en pente... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Printemps 2014
Recommandé Par Short Édition
Très très courts

La trousse de brousse

Tout a vraiment commencé le jour où la jeune Francette eut un crayon, un crayon pour elle toute seule ; un crayon jaune fait dans un bois qu'elle ne connaissait pas.
C'est Souleymane qui... [+]

Qualifié Grand Prix Automne 2013
Très très courts

Ceremony

Mon papa adoré.
Il parait que les animaux retrouvent toujours le chemin de la maison. Alors j'espère que tu trouveras ce petit mot que j'ai glissé dans le collier de Tobby.
Je t'écris pour te... [+]

Très très courts

Uluru

Au cœur de l'Outback.
J'avais planté mon bivouac au pied de l'île-montagne d'Ayers Rock.
Tous deux luisaient faiblement sous la lune réfléchie.
Très loin, un dingo a glapi puis a... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2013