Image de Philippe Ribaud

Philippe Ribaud

Voici mon par-cours : Scieur de long, au long cours ; dans le pays de ma mère les villages ont des noms à rallonge mais se terminant souvent par -cour. Je suis contre la chasse à courre à cor et à cri et je prends des cours d'échasses (encore à l'écrit). Atteint très jeune par un virus Oulipo, je me soigne avec des racines locales mais une rechute de Kdickite aigüe menace bien vite mon intégrité.

œuvre
à la une
NOUVELLES 
 Instant de vie    3 min 687 lectures 33
Vous comprenez, tout a commencé sur une route, quelque part au nord de la Bourgogne, une nuit d’automne. Je ne roulais pas très vite parce qu’il y avait du brouillard et parce que mon père ... [+]

Lauréat - Sélection Jury
Grand Prix Été 2013
RECOMMANDÉ
Par Short Édition
TRÈS TRÈS COURTS
51   53 lectures
Nous sommes des milliards à la Barrière Millénaire. Bientôt la planète finira son orbite et enfin le soleil fera son retour. Des milliards sans forme et sans couleur ; si serrés que les ... [+]

Imaginarius 2018
TRÈS TRÈS COURTS
55   78 lectures
J’ai commencé à remarquer, alors que je venais de finir mon travail au CERN, qu’il se passait quelque chose lorsqu’une GT a fendu les airs d’une avenue de Thonon-les-bains et s’est ... [+]

Prix Quiqui 2018
POÈMES
0   6 lectures
Dans la plaine Padane ou en Cochinchine
Il y a du riz
Que des paysans bleus courbés en ... [+]

POÈMES
0   7 lectures
Tout autour des chiens des cerfs qui menaient les curées
Des perruches alertes des oiseleurs ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
91   177 lectures
C’était un cirque de dents rocheuses enserrant une cascade large et puissante. Les eaux se précipitaient en ruban compact d’où s’élevait un roulement sourd qui prenait tout ... [+]

Imaginarius 2017
TRÈS TRÈS COURTS
1   14 lectures
Dès le premier soir elle avait aimé ces murs de pierre naturelle éclairés par le sol, où chaque ampoule, cachée dans son hublot, regarde vers le ciel.
Elle voudrait savoir si le contact sera ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
1   15 lectures
Le temps, un véritable temps de Toussaint brouillardeux et froid me guidait en un sens. Les crassiers, vestiges de l’époque minière, disparaissaient vers l’horizon.
Le hasard me conduisit ... [+]

NOUVELLES
0   23 lectures
Etrangement nos frissons étaient rassurants.

Il y avait ce pays où les glaciers battent en retraite au bout des fjords du sud. Il y avait ces couples de perruches qui se projetaient en ... [+]

POÈMES
6   23 lectures
Là couché sous l’arbre
J’ai laissé mes larmes
S’écrouler en pleurs

Là ... [+]

180 abonnés

Image de PhilshycatImage de Rellum59Image de Alain AdamImage de Fred PanassacImage de J.M. RaynaudImage de VerseauImage de Françoise SarnelImage de Zutalor!Image de LoodmerImage de PrijganyImage de Coraline ParmentierImage de Keith SimmondsImage de Yannick PagnouxImage de Tom TixryImage de Marie GuzmanImage de Luc DragoniImage de Billy BuffaloImage de Epicurien78Image de PascalImage de Ginette VijayaImage de Geneviève MarceauImage de Dan MézencImage de OsolarisImage de Mone Dompnier Voir +
pour laisser un message à Philippe Ribaud