Philippe Martineau

Sans rive à aimer
ni mer où mourir.

15 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Aigle noir

Un aigle noir épie, et de son aile pure
Fauche à la fois l'éclair et l'immobile blé.
Et voilà qu'il affole aussi ma... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2018 - 2019
Poèmes

Passant

Esclave du passé, le passant s'interroge
et craint que le présent ne lui réponde pas.
Il soupçonne son cœur de n'être... [+]

Poèmes

Figure

L'odeur après l'ondée habite le vent calme
Et mon sifflotement, le silence des morts.
Une statue enfante à l'ombre d'une... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2021
Poèmes

Ophélie

À peine est-ce le jour qu'une ombre me complète
et que j'appelle en vain mon amant de jadis.
J'avais entre ses doigts une... [+]