Image de Philippe Barbier

Philippe Barbier

Philippe Barbier, poète. Membre d’Europoésie, membre du Syndicat des Journalistes et Ecrivains. Du comité de parrainage de la société Octave MIRBEAU. Diplômé d’Arts-Sciences et Lettres. Membre de Géopoétique . …La poésie a frappé à ma porte dès mon enfance et s’est installée à l’adolescence.

436 abonnés


À LA UNE
Poèmes

Ah ! La femme, les femmes…

Pourquoi je les aime.
Une femme mettra toujours des petits rideaux aux fenêtres.
Vous pouvez observer mille femmes entrain... [+]


Très très courts

Coup de gueule du poète !

Coup de gueule du poète !
CONNARD VIRUS !
Et oui, messieurs les financiers, de cette Europe du fric, vous, qui avez oublié l’humain !
Les politiques prennent soudain... [+]


Très très courts

Louis XIV et le confinement…

Vous n’êtes point Barbifiant, cher poète en folie....
Louis XIV et le confinement...
Ce matin au réveil je me suis trouvé bizarre, j’ai cherché à comprendre, puis Eurêka ! Mais oui... [+]


Très très courts

L'humour pour changer d'air !

Hier soir pour changer d'air, j’ai dialogué avec un escargot.
Celui-ci collé à la vitre extérieure de ma cuisine me parlait un langage d’antennes et oui de ses deux antennes qui... [+]


72h 1ère édition
Poèmes

Les jardins ouvriers

Oublier la misère
Loin de l’usine délétère
Qui vole des heures de vie
Dans ces jardins ouvriers
Lieux... [+]


Poèmes

Nuage érotique…

Flirt !
La rencontre violente de deux langues rosées,
Qui se lovent, s’agitent, se promènent, comme sur un sorbet... [+]


Poèmes

Femmes du temps jadis

Femmes du temps jadis,
usées à trente ans,
le travail des champs,
l’usine, produire, produire...
Jusqu’à sa... [+]


Très très courts

BONJOUR

LA RUBRIQUE DU POETE PAMPHLETAIRE : Philippe BARBIER,
Y’a D’LA JOIE, bonjour, bonjour les hirondelles. Chantait le poète Charles Trenet.
Bonjour, commencer la journée par un petit... [+]


Très très courts

LES LIVRES

Mes vieux livres mes amis
Que j’aime vos pages jaunies
Ah ! Mes livres, mes livres chers
Avec vous je voyage
À travers les âges.
Ah ! Mes livres, mes livres chers... [+]