Image de Patrick Devillé

Patrick Devillé

J'aime Baudelaire comme un bateau enivré d'absinthe, comme son Albatros perdu sur le pont du voilier. J'aime le surréalisme, "La Beauté sera convulsive ou ne sera pas" Nadja, A Breton. J'aime aussi un autre Charles, différent ? Pas si sûr. J'aime Bukowski dans tous ses textes. Enfin, "Je suis d'une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres me déchire." G Flaubert

65 abonnés

Nouvelles

Agartha mon amour

Joachim travaillait dur la journée au sein d’un cabinet ministériel. La couleur politique il s’en était servi comme d’un laissé passer. Joachim se définissait plutôt anarchiste libertaire... [+]

Qualifié Grand Prix Hiver 2021
Nouvelles

Rigidité hiérarchique

Plus on montait dans la hiérarchie, plus les hommes étaient atteints de priapisme sévère. Les femmes cadres n'étaient pas soumises, elles étaient avides de sexe. Les subalternes devaient subi... [+]

Nouvelles

Un train d'enfer

Las de son boulot dans une administration avide de changement, las de ses voisins, las du temps, Henry prit le train pour Cologne. Il prenait souvent le train, il aimait ça. La sensation que le train... [+]

Nouvelles

Chasse party

La Terre se réchauffait inexorablement. Les gens se réjouissaient de la météo chaude et ensoleillée. Les décolletés fleurissaient dans les rues et sur les terrasses de cafés. Pendant ce... [+]

Nouvelles

La revanche de π

Clémentine avait l'âge de la retraite, pourtant elle travaillait toujours pour arrondir ses fins de mois précaire. Mais aussi pour voir des gens. Elle souffrait d'un manque de reconnaissance. Toute... [+]