Image de Pastague

Pastague

J’habite une ville où tous ceux qui semblent avoir quelque chose d’important à faire redoutent de ressembler à ceux qui semblent n’avoir rien à faire.
J’habite une ville où les hommes d’un certain âge regardent les femmes qui préféreraient être regardées par des plus jeunes.

Poèmes

Ici

Du temps où les montagnes ont jailli du chaos
Il reste au fond du lac des fosses pleines d’ombre
Où la vase recouvre les... [+]

Poèmes

Naturistes par dix

Les aoutiens cuisent comme les frites : à l’huile
Dorés à point, ils seront dans leurs villes
Croqués, mordus, sucés... [+]