Image de Paro Xymère

Paro Xymère

Longue est l'absence lorsque le cœur saigne.
Pourtant c'est à distance que tu imposes ton règne.
Le paroxysme est éphémère et toi tu en joues,
Alors que je désespère, tu me tiens en joue.

Ô tendre amour aux affections passées
Laisse donc mon âme seule fuir mes pensées,
Car je n'ai pas de violons pour te pleurer,
Et pas assez d'esprit pour t'embarasser.

16 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Temps allongé

Avoir le temps, mais n’en faire rien. Graver des lettres à l’encre numérique, sans aucun sens. Avoir le temps de réfléchir, sans vouloir approfondir. Avoir le temps de travailler sur ses... [+]


Très très courts

Vermeille

Deux petites traces rouges vives agrémentaient mon cou, un souvenir douloureux et plaisant d’une étreinte informelle. Le réseau de veines était en relief sur la peau, dessinant les canaux... [+]


Poèmes

La fin du virtuel

Un clic encore
Puis son visage,
Sans âge,
Incolore.
L'histoire est faite,
Tout du moins elle l'est
Dans ma tête.
Elle... [+]


Prix Saint-Valentin 2018 - Poèmes
Très très courts

En vie

Le cœur battant à tout rompre dans leurs poitrines, ils se voient et semblent se toucher pour la première fois. Pendant si longtemps l'objet d'un projet, une image en noir et blanc et des... [+]


Prix Saint-Valentin 2018 - Très très court
Poèmes

Triste âme

Mon âme s'épanche lentement
Dans la mélancolie mnésique.
En face de l'odieux carcan
Je sombre, alcoolique.
Finies les... [+]


Très très courts

Boule de chagrin

J'ai cette boule. Elle ne remonte pas, elle ne descend pas, elle est là.
Elle fait partie de moi. J'ai cette boule.
Chaque fois que je croise son regard, mes yeux brillent et scintillent de... [+]