Image de Papypik

Papypik

Sexagénaire en rémission que je voudrais parfois permanente, les chemins de Compostelle m'ont permis entre autres choses de découvrir ce que j'ignorais chercher : la beauté des choses. Quoi de mieux pour l'exprimer que des mots que l'on fait valser sur les touches d'un clavier.
blog :
http://pagesvagabondes.unblog.fr/

œuvre
à la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 3 min 114 lectures 105
14h14, il faut absolument que j’arrive à attraper ce maudit train.... Pourquoi avoir perdu autant de temps.... C’est toujours pareil, je remets à plus tard les choses les plus importantes... ... [+]

La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
TRÈS TRÈS COURTS
66   58 lectures
« Le monde est gris, le monde est bleu .... Et la tristesse brûle mes yeux.... »
Nostalgie ! Peut être devrais je écouter une autre radio. Pourtant cette chanson d’Eric ... [+]

La Matinale en cavale 6ème édition - Très très court
POÈMES
31   49 lectures
Regarde le ciel
lumineuse comme toi
prions à l'instant
où l'astre de nuit j'en ... [+]

Prix Tankas Printemps 2018
POÈMES
58   80 lectures
Ce matin encore le réveil va sonner
Trop tôt
Je vais ouvrir les yeux
Sentir ton corps ... [+]

Prix Saint-Valentin 2018 - Poèmes
NOUVELLES
0   14 lectures
Depuis combien de temps étais je installé chez Marianne? Quelques mois déjà, les plus beaux de ma vie, c’est incontestable. Entre nous au début ce ne fut pas vraiment le coup de foudre. Elle ... [+]

POÈMES
36   40 lectures
Juste un seul regard
pour m'offrir avec malice
le suc du désir

Prix Haikus Automne 2017
POÈMES
42   62 lectures
Lovée contre moi
la pluie sur le velux rythme
nos tendres ébats

Prix Haikus Printemps 2017
TRÈS TRÈS COURTS
66   134 lectures
Il faisait froid ce mois de décembre 1956. L'horloge du château venait de sonner 14 heures mais la température ne devait certainement pas dépasser les -15°.

Notre instituteur de CE2, Mr ... [+]

La Matinale en cavale 4ème édition - Très très courts
POÈMES
11   312 lectures
Oh belle noisette
enrobée de chocolat
plaisir du palais

Prix Haikus Automne 2016
POÈMES
8   300 lectures
Ce matin encore
dans tes yeux couleur noisette
tout regard mutin

Prix Haikus Automne 2016
POÈMES
3   287 lectures
Aux couleurs d'automne
Tamia cache ses noisettes
réserves d'hiver

Prix Haikus Automne 2016

131 abonnés

Image de ZouzouImage de HarukoSanImage de ArtvicImage de Fred PanassacImage de MirajeImage de Isabelle LambinImage de J.M. RaynaudImage de Zutalor!Image de Origami 38Image de Keith SimmondsImage de Jo HannaImage de DolotarasseImage de Ginette VijayaImage de Yasmina SénaneImage de Epicurien78Image de RandolphImage de Virgo34Image de Solenn EmmvriqueImage de Geneviève MarceauImage de TedImage de Stéphane SogsineImage de SosekiImage de MargueriteImage de Pac Voir +
pour laisser un message à Papypik