Image de Pabauf

Pabauf

Patrick BAUFILS
Né en 1948.
Instituteur retraité.
Je participe à un atelier d'écriture, à une troupe de théâtre amateur et je suis président de l’association gestionnaire de la Bibliothèque Municipale du village.
J'adore jouer avec les mots et j'ai rempli des tiroirs et, plus encore, des poubelles, de textes variés.

376 abonnés


À LA UNE
Poèmes

La marelle

Quand tu jouais à la marelle,
Il n’y avait pas de pommiers blancs.
On n’en trouve guère à Sarcelles,
À l’ombre des... [+]

Finaliste - Public Grand Prix Automne 2017
Poèmes

J' suis pas emballé

C'est un cri de colère, c'est un sursaut de rage
Qui me saisit alors qu'épuisé et en nage,
J'abandonne le combat n'ayant... [+]

Poèmes

Peau de pêche empêche

Elle voudrait tant que sa peau pèle !
Elle a pourtant la peau fort belle,
Appétissante et veloutée,
Resplendissante de... [+]

Très très courts

Comme le c.. d'un ange

Un souffle, un léger bruit, l'impression d'une présence, une vague alerte, que sais-je ? Cela suffit à me tirer de l'endormissement dans lequel j'avais presque totalement sombré. J'ouvre un... [+]

Poèmes

Sur toute marelle

Sur toute marelle
cloche-pied ou croche-pied
l’enfer nous enserre

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Quand l‘amour enserre

Quand l‘amour enserre
sur la marelle de vie
on saute à pieds joints

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Je serre ta main

Je serre ta main
où s'écrit notre destin
en ligne de coeur

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Serrer ton poignet

Serrer ton poignet
dans ta main lire la ligne
qui signe ma chance

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Poèmes

Je veux dans ta main

Je veux dans ta main
lire ta ligne de cœur
et garder ta main

Qualifié Prix Haikus Printemps 2017
Très très courts

Old lonesome cowboy

Ce Lucky Luke a bien vieilli...
Mais le terme est fort ambigu !
Ce « bien » signifiant « beaucoup »
On peut dire que, pour le coup,
À soixante-dix ans révolus
Lucky... [+]