Image de Pabauf

Pabauf

Patrick BAUFILS
Né en 1948.
Instituteur retraité.
Je participe à un atelier d'écriture, à une troupe de théâtre amateur et je suis président de l’association gestionnaire de la Bibliothèque Municipale du village.
J'adore jouer avec les mots et j'ai rempli des tiroirs et, plus encore, des poubelles, de textes variés.
POÈMES
1286   1308 lectures
Quand tu jouais à la marelle,
Il n’y avait pas de pommiers blancs.
On n’en trouve guère à... [+]

Finaliste - Sélection Public
Grand Prix Automne 2017
POÈMES
35   113 lectures
C'est un cri de colère, c'est un sursaut de rage
Qui me saisit alors qu'épuisé et en nage,
... [+]

POÈMES
11   42 lectures
Elle voudrait tant que sa peau pèle !
Elle a pourtant la peau fort belle,
Appétissante et ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
26   111 lectures
Un souffle, un léger bruit, l'impression d'une présence, une vague alerte, que sais-je ? Cela suffit à me tirer de l'endormissement dans lequel j'avais presque totalement sombré. J'ouvre un ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
206   938 lectures
À l'époque lointaine de mon enfance, les méthodes éducatives n'avaient pas, loin s'en faut, les délicatesses, scrupules, précautions et prudences en vigueur aujourd'hui. En fait de vigueur, ... [+]

Finaliste - Sélection Jury
Grand Prix Automne 2016
TRÈS TRÈS COURTS
34   165 lectures
Ce Lucky Luke a bien vieilli...
Mais le terme est fort ambigu !
Ce « bien » signifiant « beaucoup »
On peut dire que, pour le coup,
À soixante-dix ans révolus
Lucky... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
162   188 lectures
Nous étions en mai, la saison hésitait entre douceur et chaleur.
Plus encore que la découverte promise de la mer, ce qui emplissait Lucien d’excitation mal contenue, dans le projet qu’il avait... [+]

La Matinale en cavale 4ème édition - Très très courts
POÈMES
43   60 lectures
Sur toute marelle
cloche-pied ou croche-pied
l’enfer nous enserre

Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
64   64 lectures
Quand l‘amour enserre
sur la marelle de vie
on saute à pieds joints

Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
50   56 lectures
Je serre ta main
où s'écrit notre destin
en ligne de coeur

Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
36   42 lectures
Serrer ton poignet
dans ta main lire la ligne
qui signe ma chance


Prix Haikus Printemps 2017

372 abonnés

Image de PhilshycatImage de Rellum59 MüllerImage de ZouzouImage de Haruko SanImage de Alain AdamImage de Michaël ARTVICImage de Fred PanassacImage de Cristel DImage de LoodmerImage de M. IrajeImage de Didier PoussinImage de Felix CulpaImage de Origami 38Image de Landry des AlpesImage de J.M. RaynaudImage de Viviane FournierImage de Eva DayerImage de Claude ValletImage de RandolphImage de Isabelle LambinImage de Pierre LieutaudImage de André PageImage de Sandi DardImage de Zutalor! Voir +
pour laisser un message à Pabauf