Nihal R.

Ecrire, c’est mourir en son être pour renaître.
Ecrire, c’est vivre et apprendre à entendre.
Ecouter le silence, lire la patience, attraper l’instant et regarder devant.


À LA UNE
Très très courts

Du sang sur la télévision

La sonnerie du téléphone résonnait à l’intérieur de son crâne. Le dos courbé, les doigts crispés sur le clavier de son ordinateur, Charlie passa une main sur son visage, comme pour chasse... [+]

Finaliste - Public Prix 11-19 2020 - 15-19 ans
Très très courts

Au pas de la porte

Il était assis devant sa porte.
Le dos courbé, les bras ballants, la tête baissée, il semblait habité par un silence pesant, qui avalait chacune de ses pensées, les réduisant en... [+]

Qualifié La Mort en cavale 2019
Très très courts

L'homme-poisson

Son premier souvenir était déjà ce maudit bleu, mouvant et noyé dans l'écume. Assis sur le rebord d'une falaise, ses pieds se mêlant au vide, il a passé toute son enfance à guetter le retou... [+]

Qualifié Viva da Vinci 2019 - Grand Public
Très très courts

Errance terrienne

Il faisait partie de ceux qui vivaient dans le mauvais sens.
Jamais à l'heure, il se promenait dans les champs de fleurs. Le nez en l'air, la tête à l'envers. On aurait dit qu'il venait... [+]

Finaliste - Public La Matinale des Lycéens 2019 - Très très courts
Très très courts

Qu'est-ce que s'engager ?

La poussière s'envole à l'aube, emportant le chagrin des terres assiégées à travers les cieux brisés. Le tonnerre gronde encore dans le lointain, faisant trembler le temps de ses sombres... [+]

Très très courts

La Fille de la Nuit

Elle ne dort pas, la Fille de la Nuit.
Tapie dans le noir, elle se balade, vagabonde, entre les méandres du temps.
Ombre des ombres, elle attend.
Elle est celle que l'on ne voit pas, se... [+]

Qualifié Imaginarius 2018
Très très courts

Enfant du désert

Le feu. Il brûlait le ciel de sa vive lueur, joyeux dans cette danse funèbre. Le feu. Il rongeait la peau, la chair, qui fondait, attachée au long morceau de fer. Le feu. Il se reflétait dans ses... [+]

Qualifié Court et noir 2018
Très très courts

L'Homme

Il était arrivé un matin, rejeté par les vagues qui s'agrippent à la terre. La mémoire emplie d'écume et la peau polie par le sable. Il avait les cheveux ondulés comme les flots. Et un œil... [+]

Finaliste - Public La Matinale des Lycéens 2018 - Très très court
Très très courts

La petite vendeuse de Brume

Ses yeux de verre regardaient passer les heures.
Elle était là, assise contre la pierre froide, elle attendait. Elle était seule sur sa petite planète. La tête légèrement inclinée sur le... [+]

Qualifié Imaginarius 2017
Très très courts

Le Temps

Le temps. Il nous manque le temps. Trop souvent, on manque de temps pour rire, pour sourire; comme on manque de temps pour pleurer. Lorsqu’on se bat sur le front, on manque de temps pour avoir peu... [+]

Très très courts

Sennar

J'ouvre les yeux en silence sur les tiens remplit de larmes. Tes cheveux roux sont ébouriffés, ce matin tu ne veux plus parler. J'attrape tes mains et les colle sur mon visage. Le monde te fait... [+]

Très très courts

La fille de l'autre côté du miroir

À l'intérieur, enfermée dans un cadre de bois semblable à une cage, une jeune fille la contemplait. Ce n'était pas la plus belle des femmes. Nihal avait eu l'occasion de voir des dames beaucoup... [+]