Image de Nicole Bastin

Nicole Bastin

Je suis tombée dedans, quand j'étais petite...
Gourmande de mots comme de Nesquik, je me soigne en écrivant quelques textes en passant.

170 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Vestibule

Je suis nouveau dans l'immeuble, un peu perdu, je l'avoue. Personne ne semble me prêter attention. Autour de moi, les déménageurs s'affairent.
On déballe encore un peu partout que, le dos au... [+]

Finaliste - Jury Grand Prix Printemps 2015
Poèmes

Ses doux reflets d'ambre

Ses doux reflets d'ambre
miroitent sur le comptoir
exquis cidre brut

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Si tendre et craquante

Si tendre et craquante
elle croque sous ma dent
ma charlotte aux noix

Qualifié Prix Haikus Automne 2017
Poèmes

Deux éclats d'amande,

Deux éclats d'amande
pures pupilles gourmandes
le regard du chat

Qualifié Prix Haikus Automne 2016
Poèmes

Pas plus grand qu'un gland,

Pas plus grand qu'un gland
noisette tendre et sauvage
tu grandis en moi

Qualifié Prix Haikus Automne 2016
Poèmes

Haïku d'hiver

À l'affût de tout,
voltigeant sous le poirier,
telles sont les mésanges

Poèmes

Sillon dans le ciel

Sillon dans le ciel
il se détache du blanc
le grand aulne brun

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Coincé par la glace

Coincé par la glace
le vélo enseveli
se crispe de froid

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

À peine visible

À peine visible
dans la tempête livide
sol immaculé

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Il a pris son temps

Il a pris son temps
dans les rainures du bois
le gel du matin

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Poèmes

Au chaud sous la neige

Au chaud sous la neige
tout leur rythme ralenti
les lérots hibernent

Qualifié Prix Haikus Hiver 2016
Très très courts

Que reste-t-il ?

Que reste-t-il de notre insouciance ?
Après le brouhaha, les cris, les tirs, le sang et les sirènes dans la nuit.
Après les éclats de rire, le choc, les décisions, les discours, le... [+]