Image de N°604

N°604

Un numéro parmi tant d'autre. Une peau de papier, un sang d'encre et des yeux plein de mots. Le coeur comme un cahier, un vieux cahier abîmé, sale et déchiré. Et des mots, toujours des mots, pour s'apprendre à survivre.

50 abonnés

Très très courts

Fuite

Je ne vis pas venir sa main qui heurta mon visage, d’une gifle à la puissance sans précédent. La colère qui faisait jusqu’alors briller ses yeux laissa soudain place à l’inquiétude, à la... [+]


Poèmes

Isère

Tel un long serpent sinueux
Le fleuve s'étire sous les cieux
Isère d'argent calme et docile
Ligne étincelante, loin de la... [+]


Short Paysages 2016 - Poèmes
Très très courts

Sanglante Grenoble

Au sommet de l’un des anciens bâtiments de l’institut de Géologie de Grenoble surplombant l’Isère, la jeune femme fixait l’horizon, l’air songeur. Elle revenait dans cette ville pour la... [+]


Short Paysages 2016 - Très Très court
Poèmes

Fumeuse

Entre tes lèvres sensuelles
Tu glisses une cigarette.
Un briquet ; une étincelle ;
C'est le début d'une... [+]


Poèmes

Manque amer, regret acide

Et les yeux dans les cieux,
Je me dis que c'est mieux ainsi.
On s'est dit adieu,
Désormais tout est fini.
Et ton absence me... [+]


Prix Saint-Valentin 2016
Poèmes

Bac Blanc de février

J'ai vainement cherché ton regard,
Je t'ai fixée, l'air hagard.
Mais toi, trop concentrée,
Tu n'as pas daigné me... [+]


Prix Saint-Valentin 2016
Très très courts

Fallait pas me chercher

Driiiiiiiiiiiiiiiiing !
Sonnerie. Elle sonne la fin de ma petite vie tranquille de vacancier. Les gens convergent tous vers le même point de la cour, tâchant d'être le plus possible à... [+]


La Matinale des Lycéens 2015 - Très très courts
Poèmes

L'étranger

C'était un jour de rentrée.
On avait fait l'appel,
On était tous rangés
Dans l'ennui le plus mortel.
On connaissait toutes... [+]


La Matinale des Lycéens 2015 - Poèmes
Poèmes

Jeunesse...

Toi, autrefois petit enfant,
Aujourd'hui, tu as grandi,
Et malgré les ordres de tes parents,
Déjà goûté aux jeux... [+]


Très très courts

Incompréhension mutuelle

Elle, petite, frêle, deux grands yeux noirs qui noyaient son visage pâle, des cheveux de feu qui tombaient en cascades sur ses épaules.
Lui, grand, bodybuildé, muscles roulant sous sa peau mate... [+]


Poèmes

Absence

Tu es si loin,
Je sens ton absence
Dans chacun de mes sens ;
Reviens.
Tu me manques ;
Sans toi, je suis sur un... [+]


Poèmes

Tartine

Posé sur l'oreiller, il ne me quitte plus
Depuis ce jour où je l'aperçus,
Rangé sur une étagère,
Cadeau oublié... [+]