Image de Melkior

Melkior

Pour faire court : je préfère écrire que je n'ai rien à dire plutôt qu’écrire pour ne rien dire.
Et c’est pas peu dire.
Que dire de plus : que par l’écrit j’entends contredire, bondir et pourquoi pas grandir.
Mais le puis-je sans maudire ?
Pour tout dire, je ne suis pas morose mais épris des plaisirs du texte.

74 abonnés

Très très courts

AVIS DE SORTIE

Après plusieurs mois de travail, les quelques Brèves de Comptoir dont vous avez eu au fil du temps la primeur, viennent enfin de sortir en édition "normale" sous le titre suivant :
PAROLES... [+]