Image de Maurice Serguez

Maurice Serguez

Soyez tous mots dits !

J'écris pour tuer le temps.
Il ne m'a rien fait, je sais, mais bon, c'est de sa faute si je vieillis.
Je suis rancunier, finalement.

56 abonnés


À LA UNE
Nouvelles

La mort en marche

La porte, de loin, paraissait plus large que haute. Je m'étais dit, avant la première visite, que la maison avait été conçue comme un iceberg. L'architecte, un doux dingue, avait lutté à sa... [+]

Nouvelles

Pas de fumée sans feu

« Si tu es pressé, passe par le lac. Tu sais ? Là où il y a un chalet abandonné. Partant de là, il y a un chemin de randonnée qui coupe à travers bois. En voiture, on y roule sans problème... [+]

Nouvelles

Ressac

Depuis que Raoul s'était délocalisé, je m'ennuyais un peu dans cette grande ville aux forts relents d'algues échouées sur le sable. Gamin, je les ramassais puis les glissais dans un herbie... [+]

Nouvelles

Mélodie sans fin

« Réveille-toi, Franck, c'est Franz ! J'ai une idée. Je compte sur toi pour mettre un terme à ma symphonie inachevée. Il ne manque que deux mouvements et tu es prêt. J'ai écouté ta... [+]

Nouvelles

Antan en emporte le vent

Mon ami Raoul n'est plus barbu. Il a enfin compris que la poussière se réfugie dans les poils et les cheveux. Autrefois, il prenait de l'âge après chaque visite chez un client. Alors il secouait... [+]

Nouvelles

Rebecca

Je rentrais de l'école. J'avais pris un raccourci qui rallonge. Papa détestait quand je tardais trop. J'aimais bien musarder. Il avait une jambe dans le plâtre et ne pouvait ni travailler ni veni... [+]

Nouvelles

Vivaldi II

Je me rendais régulièrement à la Bibliothèque Municipale pour y dénicher des bouquins rares. Un peu de tout, rien de spécial. Il m’arrivait de fermer les yeux avant de tâtonner dans les... [+]

Nouvelles

Vivaldi I

Il faut que vous sachiez comment je me suis rappelé demain.
Je sortais d’un coma qui avait duré six longs mois. La sensation d’avoir rejoint la surface d’un océan après un séjour chez... [+]

Nouvelles

La pluie de mes nuits

Mes parents se débrouillaient toujours pour se disputer quand je jouais avec mes peluches. Je suis sûr que mon père regardait par le trou de la serrure ou écoutait aux portes. S'il m'entendait... [+]

Nouvelles

Grenier

« J'ai appelé mon chien Grenier parce qu'il est plein de puces. Il est devenu leur moyen de transport. En route, elles le piquent pour qu'il aille plus vite. »
Ce jour-là... [+]

Nouvelles

Djenna, fille maudite

Grâce à la vigne vierge, la terrasse se trouvait à l'ombre à l'heure où le soleil bombardait le quartier. Agrippée au mur, elle se hasardait chez les nouveaux voisins qui ne s'en plaignaient... [+]