Image de MathiasMoronvalle

MathiasMoronvalle

43 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Les pigeons ne sont pas des enfants

L’impact des gouttes sur le métal de la gouttière produisait un ploc-ploc disgracieux sonorisant tout l’immeuble.
« Ben mon salaud t’en a encore foutu partout » se dit à... [+]


Court et noir 2017
Poèmes

Quatrain temporel

Nos grains de souvenirs coulent

Dans le fleuve du temps

Le limon que l’embouchure charrie

Les mélange de fantasme et d’oubli


Très très courts

Léo Narré

Léo regarda les nuages, Léo regarda les oiseaux.
Assis sur une butte d’herbes, Léo s’ennuyait, et comme beaucoup d’autres enfants dans ces circonstances, il rêvait et laissait courir ses... [+]


Viva da Vinci 2019 - Grand Public
Très très courts

Albert le suicidaire

René avait mal au cul. À la base il y avait des démangeaisons, peut-être dû à une hygiène douteuse, suivi d’un vigoureux grattage, tout... [+]


Très très courts

L’amour vrai

Nos deux corps sont étroitement enlacés, elle me bavouille doucement sur l’épaule, tandis que les oiseaux chantent et les premiers rayons du soleil pointent à travers les volets. Je m’extrais... [+]


Prix Saint-Valentin 2018 - Très très court
Poèmes

La mer la nuit

La mer la nuit
C’est horrifiant, c’est terrifiant
La mer, la nuit
C’est mystifiant
Ça ronfle, ça roule, ça... [+]


Poèmes

Ecrire

Poser la pointe de son stylo sur le papier
Et laisser les mots couler
C’est écrire et se livrer
La délivrance des... [+]


Très très courts

Les malheurs de René

René avait la gueule de travers. La télé bégayait les dialogues originaux d’un vieux film hollywoodien et le sommeil perturbé par cette machine pleine de rayures, qui avaient illuminé sa... [+]


Très très courts

René fait du bruit

Un tintamarre tonitruant à vous trouer les tympans, torturer vos oreilles, les rendre victimes d’un acouphène pour le restant de vos jours, même si vous étiez déjà sourd.
Je m’appelle... [+]


Finaliste - Jury Livres en Tête 2016 - Tintamarre du soir